Jeudi 18 décembre 2014

Vale do Sousa

Systèmes de gestion des risques naturels en forêt à Vale do Sousa au Portugal

Description et analyse des systèmes de gestion des risques naturels en forêt à Vale do Sousa

Cliquez sur les différents organismes pour visualiser leurs activités



Atouts, faiblesses, opportunités et menaces des systèmes de gestion des risques à Vale do Sousa


Forces
Faiblesses
Une coordination et coopération entre les stratégies des différents organismes

Des ZIF qui regroupent les propriétaires forestiers et les acteurs du territoire

Des associations de propriétaires qui couvrent une partie importante du territoire

Un nombre de propriétaires forestiers important associé à une problématique de micropropriété qui fait que la forêt n’est pas une source de revenu majeure

Un manque d’intérêt sur les problématiques liées aux risques de la part des propriétaires forestiers

Un manque de connaissances sur les risques

Un manque de données régionales de référence pour certains risques

Un manque de soutien financier

Une aversion au changement qui rend plus difficile la sensibilisation des propriétaires forestiers

Un cadre législatif mal adapté : dans certains cas la législation est absente (cas des risques d’événements climatiques extrêmes) et dans d’autres cas elle peut décourager les propriétaires forestiers d’entreprendre des travaux dans leur forêt

Opportunités
Menaces
Une amélioration de la sensibilisation des propriétaires forestiers et du grand public sur les risques (principalement pour le risque feu de forêt)

Une amélioration des outils de prévision des risques (statistiques pour suivre les populations de gibier et adapter les plans de chasse, collecte de données sur la dégradation du sol, les dégâts des insectes et maladies, etc.)

La relance d’activités traditionnelles (comme l’exploitation de résine) pour relancer l’activité en forêt et augmenter la protection de la forêt notamment face aux incendies.

Une amélioration de la législation : une simplification est nécessaire dans certains cas, dans d’autres cas un meilleur encadrement est souhaitable

Une intégration des risques dans les outils de gestion : et notamment des bonnes pratiques à adopter au regard des risques

Une adaptation au changement climatique en suivant les actions prescrites dans le plan national de stratégie sur le changement climatique

Des dégâts de gibier marginaux comparés aux problématiques de conservation de la faune. Le gibier pourrait être utilisé comme une source de revenu en forêt via la chasse : une amélioration de la coopération entre forestiers et chasseurs est souhaitable afin d’adapter les prélèvements de gibier aux niveaux de population

Une augmentation la biodiversité à l’échelle du paysage

Le changement climatique : intensification des feux de forêt, de la sécheresse

La problématique multirisque : les risques sont liés entre eux et certains risques en augmentent d’autres (ex : feu et ravageurs)

Une faible diversité des types de forêt et majoritairement en monoculture : augmente les risques feu de forêt, insectes et maladie mais aussi les risques économiques

d VdS
Participez à la vie du site !