Vendredi 2 août 2013 — Dernier ajout mardi 27 août 2013

GT 3 : Gestion des risques

Gestion des risques en forêt à travers différentes formes de lutte : écologique, génétique et sylvicole

Les partenaires du projet FORRISK cherchent à mettre au point des méthodes concrètes de gestion des risques en forêt sur le terrain à travers différentes expérimentations. Trois grands types d’actions ont été identifiés et chacune des tâches de ce groupe s’inscrit dans une de ces grandes actions.

Action 3.1 : Lutte écologique

Objectif :

Tester et élaborer des méthodes de luttes écologiques contre les risques biotiques et abiotiques des régions du projet

Mise en œuvre :

Mise en place de haies protégeant l’intérieur des peuplements

Haie de feuillus (Source INRA Bordeaux)
Haie de feuillus (Source INRA Bordeaux)
  • Variétés attractives pour Gonipterus platensis sur Eucalyptus
  • Feuillus constituants des barrières physiques et chimiques pour les insectes ravageurs du Pin maritime

Tests sur l’effet des îlots de feuillus sur les aléas biotiques

  • Constitution d’habitats favorables aux parasites et parasitoïdes des ravageurs du Pin maritime

Gestion des haies et des ripisylves

  • Limitation de risques variés : insectes et pathogènes, vent, feu, avalanches…

Action 3.2 : Lutte génétique

Objectifs :

Tester (ou valoriser des tests) des variétés résistantes aux risques biotiques et abiotiques des régions du projet

  • Eucalyptus moins sensible à Gonipterus platensis
  • Pin radiata résistant au fusarium
    Plantules de pin issues de microbouturage (Source TRAGSA)
    Plantules de pin issues de microbouturage (Source TRAGSA)
  • Pin maritime moins sensible aux tempêtes

Elaborer des recommandations concernant le matériel forestier de reproduction de Pin maritime sur la base de la résistance au froid, de l’ancrage, de la productivité et de la bonne qualité du bois.

Action 3.3 : Lutte sylvicole

Objectifs :

Tester et élaborer des actions sylvicoles permettant de limiter les risques biotiques et abiotiques dans les forêts des régions du projet

Mise en œuvre :

Heterobasidion annosum (Source INRA Bordeaux)
Heterobasidion annosum (Source INRA Bordeaux)
  • Techniques d’élagages et d’éclaircies pour limiter le risque incendie
  • Application de Biochar et de cendres pour limiter les effets des sécheresses
  • Traitement et extraction de souches de Pin maritime pour lutter contre le fomès
  • Intégration multirisques dans les gestions forestières à l’échelle de la propriété
  • Analyse des réactions des propriétaires forestiers face aux risques
  • Itinéraires améliorant la résistance de Douglas à la sécheresse
  • Mise à disposition rapide de plants de haute qualité de Pin maritime par micro-bouturage pour reconstitution après incendie dès l’automne
Participez à la vie du site !